Quel intérêt de fidéliser les jeunes salariés ?
L' intérêt de fidéliser les jeunes se remarque sur les réseaux sociaux

Quel intérêt de fidéliser les jeunes salariés ?

Fidéliser les jeunes salariés : un défi pour l’entreprise.

Le sujet de la génération Y et Z fait couler beaucoup d’encre. D’une part à cause de la méconnaissance de cette génération. D’autre part, puisqu’il est compliqué de pouvoir expliquer clairement les attentes de ces jeunes salariés, tant elles sont spécifiques. Les DRH s’accordent cependant sur un point, celui du turnover particulièrement élevé chez les jeunes. Ces départs se généralisent et les salariés ne restent que 2 à 3 ans dans les entreprises. Les responsables RH perçoivent ce phénomène comme une fatalité. En effet, il est difficile de pouvoir trouver une solution efficace pour fidéliser les jeunes salariés. Au-delà des phénomènes classiques liés au départ des collaborateurs, les moins de 30 ans touchent directement et indirectement votre marque employeur et l’image de votre entreprise. Retour sur l’intérêt de fidéliser les jeunes générations au sein de votre entreprise…

Pourquoi porter attention au départ des jeunes salariés ? Quel est l’intérêt de fidéliser cette jeune génération?

Une particularité générationnelle.

Une seule chose différencie la génération des moins de 30 ans de la précédente : le digital. Ils sont nés avec l’informatique. De plus, les ordinateurs et internet ont complètement changé leur rapport au monde. Leur connexion est naturelle. La communication est constante et partout.

Enfin, grâce au web, les jeunes salariés ont un rapport au travail qui a évolué. En effet, ils sont hyperconnectés avec une extension de leur cerveau dans leur poche de jean. Cela leur permet rapidement de chercher une information pertinente ou un savoir. La polyvalence est donc de mise avec ces collaborateurs. Différents usages automatiques du web :

  • Il est important d’avoir des informations sur une entreprise, ou sur la vie d’un dirigeant, il suffit aux jeunes de consulter Wikipédia.
  • Vous avez mis en place un nouveau logiciel ou de nouvelles formules Excel sont nécessaires, il leur suffit de consulter un tutoriel sur YouTube.
  • Enfin, si les jeunes salariés doivent développer leur connaissance et gagner rapidement en compétence, il leur suffit d’utiliser des MOOCs, Webinar ou Serious Game.

Ce qui pouvait prendre, autrefois, plusieurs jours ou semaines ne nécessite plus que quelques minutes ou heures. Le rapport à l’information et à la connaissance est dès lors, totalement bouleversé.

Par conséquent, cette génération constitue un atout majeur pour votre entreprise à condition de pouvoir fidéliser les jeunes salariés. Cependant, cette capacité à accéder à la connaissance peut toucher votre image de marque.

Un partage constant de l’information.

Tout d’abord, la génération de moins de 30 ans partage constamment une multitude d’informations. Cependant, ce partage concerne tout les aspects de la vie que ce soit la vie professionnelle ou personnelle. De plus, il peut toucher, potentiellement, tout le monde. Il n’est pas rare de retrouver sur Facebook ou sur Twitter des photos prises sur le lieu de travail. Pire, certains salariés se plaignent et insultent leur manager suite à leur licenciement ou à des litiges survenus au travail.

À l’inverse, on peut trouver des posts de salariés qui sont très positifs et partagés massivement comme le montre l’image ci-dessous.

montrer-intérêt-de-fidéliser-jeunes
L’ intérêt de fidéliser les jeunes – communication positive sur le web

Nous voyons ici tout l’intérêt de fidéliser les jeunes dans la mesure où ils communiqueraient en faveur de l’entreprise sur les réseaux sociaux.

La portée de ces publications est telle qu’un post, aussi anodin soit-il, affectera positivement ou négativement la réputation de votre entreprise. La rédaction et la publication de ces articles ne nécessitent que quelques minutes. Mais restent ad vitam aeternam  sur la toile.  Il vous suffit de renseigner le nom de votre entreprise sur les moteurs de recherches pour retrouver un grand nombre de textes ou d’images relatifs à votre structure. Une large proportion du contenu affiché est officiel. Cependant une plus petite proportion est relative à des articles sur des réseaux sociaux ou des blogs.

Ces derniers attirent l’œil des jeunes candidats aux postes à pourvoir dans votre entreprise. Le risque réside dans le contenu des posts qui peut freiner les candidatures, même spontanées.

 

Le rapport entre l’information et les jeunes salariés.

La jeune génération est sensible à toutes les sources d’information qu’elles soient officielles ou non. La possibilité pour elle de retrouver des éléments qui lui sont chers relatifs à l’espace ou l’ambiance de travail est déterminante dans le choix de l’entreprise.

Ainsi, la place du digital et de l’information est si naturelle chez les moins de 30 ans qu’il y a une relation étroite entre l’image d’une marque d’une entreprise et et sa marque employeur. Le comportement et la communication d’une organisation sur le web affectent l’opinion des jeunes à son égard. Et cela qu’ils soient salariés de l’entreprise ou non. En effet, l’information est si facilement accessible que tenter de cacher des éléments ou vouloir les nier est une mauvaise stratégie.

Enfin, personne n’est à l’abri d’une difficulté pour fidéliser les jeunes suite à des annonces maladroites sur internet ou s’il y a un écart entre la communication officielle et ce qui est vécu par les salariés. Puisque ces derniers sont capables de quitter une entreprise lorsque les valeurs affichées ne leur correspondent plus.

 

Par conséquent, le rapport entre l’image de marque d’une entreprise et la marque employeur a changé. Fidéliser un salarié de moins de 30 ans est une tâche difficile. Néanmoins, il s’agit d’un enjeu stratégique : celui de garder les compétences au sein de l’entreprise à l’heure des départs en retraite massifs. Cela représente également un gain de flexibilité, puisque cette qualité est ancrée dans cette jeune génération. Elle a les connaissances et le tempérament clés pour qu’une entreprise puisse être agile, connectée, innovante et en croissance. Ainsi, nous l’aurons compris, l’intérêt de fidéliser les jeunes est primordial dans la société actuelle. Dans le prochain article, nous essaierons de comprendre comment fidéliser les jeunes salariés de moins de 30 ans.

Cet article a 5 commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu